Tui Na | AN MO

Les Massages Chinois

Le Tui Na et le An Mo font partie des 5 piliers fondamentaux de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

qi gong

Les Massages AnMo signifient littéralement « Appuyer et Frotter » et  TuiNa « Pousser et Saisir ».  Ils existent depuis plus de 2500 ans avant Jésus Christ. Le Huang Di Nei Jing, un des plus vieux Classiques de Médecine Chinoise, explique déjà des techniques de massage en fonction de certains signes.

L’énergie vitale, Qi, est fondamentale pour le TuiNa et pour la Médecine Traditionnelle Chinoise en général. On reconnaît un réseau de 12 Méridiens, qui n’ont pas de structure anatomique réelle. Ce sont des sortes de « courants », qui parcourent le corps. Lorsque ce courant, ce flux est perturbé dans le corps, le déséquilibre du Qi peut entraîner de la douleur, des troubles ou des émotions non contrôlées.

Ainsi le Tuina permet de faire circuler, éliminer les blocages et rééquilibrer le Qi et le Sang librement dans l’organisme. 

Les mains, doigts, paume, coude sont donc utilisés pour frotter, pincer, saisir, frictionner, faire vibrer, réchauffer….

De nos jours, les principaux effets reconnus sont la mobilisation et la libération des articulations ainsi que la levée des blocages pour que la circulation de l’énergie défensive soit  restaurée. Ainsi le massage est utilisé en complément de la médecine moderne pour les affections liées au système musculosquelettique comme les douleurs articulaires, douleur lombaire, douleur de l’épaule, tendinite, … pour les affections internes comme les troubles du sommeil, les céphalées, les troubles intestinaux chroniques, ….. Mais aussi pour les « syndromes de surface » comme les rhumes, les fièvres inexpliquées….

Une séance de MTC ne se substitue pas à un examen médical et ne dispense pas le consultant d’un suivi médical par son médecin traitant ou son médecin spécialiste.

Le bilan énergétique effectué selon la Médecine Traditionnelle Chinoise,ne remplace pas un diagnostic établi par un médecin.

Aucun traitement ne doit être interrompu sans l’accord de votre médecin