ventouses

Les Ventouses , Le Cupping ou La Hijama

En Chine, c’est dans le Bo Shu, livre ancien écrit sur la soie et découvert dans une tombe ancienne de la dynastie Han, qu’on trouve les plus anciens écrits de l’emploi des ventouses.

ventouse 01

Les ventouses sont un outil formidable de la médecine traditionnelle chinoise commun à d’autres médecines. Nos grand-mères les utilisaient également en cas de grippe, d’abcès ou de douleurs mais  cet outil a malheureusement été abandonné.

Les ventouses se présentent sous la forme de petits flacons en verre, en poterie ou en bambou que le praticien pose sur la peau du consommateur, après avoir chassé l’air au moyen de la chaleur d’une flamme. La flamme consume l’oxygène du flacon créant ainsi un vide partiel permettant la succion de la peau. Cette succion a un effet thérapeutique permet de remettre en circulation le sang et le Qi stagnant pour améliorer la circulation sanguine et libérer les blocages énergétiques.

Elles sont appliquées selon 3 Méthodes :

  • Fixes ou Gardées : sur des points d’acupuncture déterminés où elles restent durant tout le soin ;
  • Mobiles ou Baladeuses : On fait glisser la ventouse sur la peau après avoir mis de l’huile sur toute une zone .
  • Éclair ou Flash : On met, on ôte; on met, on ôte….jusqu’à une légère rougeur de la peau

 

Indications multiples :

  • Douleurs vertébrales
  • Pathologies hivernales
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Trouble du sommeil
  • Constipation
  • Perte de Poids

Une séance de MTC ne se substitue pas à un examen médical et ne dispense pas le consultant d’un suivi médical par son médecin traitant ou son médecin spécialiste. Votre Praticien n’est en aucun  cas Docteur en médecine!

Le bilan énergétique effectué selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, ne remplace pas un diagnostic établi par un médecin.

Aucun traitement ne doit être interrompu sans l’accord de votre médecin !

Effets Possibles:

L’apparition d’un rond rouge bleuté voire violet, à l’endroit où la ventouse a été placée, est habituelle. Il s’agit d’une ecchymose sans gravité, signe d’une stase de sang, qui ne dure jamais plus que 2 à 4 jours.